Les règles du poker menteur

Le Poker menteur est un jeu de dés basé sur le bluff qui se joue à partir de 2 joueurs, mais qui trouve son piment à partir de 5 joueurs.
Ce jeu est apparenté à des jeux de dés d’origine sud-américaine : le Dudo et le Perudo dans une variante avec la main en commun.
Le but du jeu est de ne pas perdre les manches en faisant monter les enchères à chaque tour. C’est un jeu d’enchères et de bluff, chaque manche se termine par un perdant (menteur) qui prend 1 point. Le premier joueur à atteindre 5 points est éliminé.

Chaque joueur forme une main avec des combinaisons identiques au jeu de poker.

À chaque tour de jeu, le joueur (receveur) reçoit le plateau du joueur précédent (parieur) avec des dés sous le gobelet (cachés) et d’autres découverts. Le parieur annonce sa main en passant le plateau à son voisin. Le nombre de dés découvert et cachés est à la convenance du parieur et a une grande influence sur le bluff. Le joueur qui reçoit la main (receveur), doit l’accepter ou la refuser.

S’il la refuse il déclare « menteur » et découvre l’intégralité de la main.
Si la main est supérieure ou égale à l’annonce, le receveur a perdu et prend 1 point.
Si la main est plus faible que l’annonce, c’est le parieur qui prend 1 point. Le perdant reprend la partie en choisissant le sens de jeu.
S’il accepte la main, il devra la passer à son voisin avec une annonce supérieure. Pour ce faire il peut rejouer chaque dé une seule fois, dans l’ordre qu’il veut et conserver les dés qui l’intéressent pour augmenter la main reçue.
Si le receveur accepte la main et ne regarde pas les dés cachés il peut passer la main à son voisin sans rien rejouer mais en annonçant tout de même une main supérieure. Par contre s’il regarde les dés cachés, il doit rejouer au moins 1 dé avant de faire son annonce.

Lorsque l’on joue un ou plusieurs dés on peut les jouer découverts (sur le tapis) ou cachés (sous le gobelet). Les dés peuvent être lancés 1 par 1 ou plusieurs en même temps tout dépend de la stratégie adoptée. La règle fondamentale est que chaque dé ne peut être lancé qu’une seule fois. On peut sortir des dés de sous le gobelet pour les jouer à découvert. On peut aussi cacher des dés découverts avant le 1er lancé. Pour éviter la triche les dés joués à découvert ne peuvent être replacés sous le gobelet, ils restent découverts.

Une fois la main constituée, le joueur (parieur) passe le plateau a son voisin (receveur) en annonçant plus haut que la main précédente et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur refuse la main.

Lorsqu’une quinte de 6 (ou d’As) est annoncée, il est impossible de faire une main supérieure. Si le joueur accepte la main, il doit réaliser une autre quinte de 6 (en rejouant tous les dés) en 5 coups. S’il y parvient, la partie est arrêtée et reprend sans que quiconque perde de vie. S’il échoue, il perd une vie. Il existe une variante qui permet de jouer les quintes plus facilement (voir plus bas).

On peut annoncer une main plus faible que celle réalisée, dans ce cas si le joueur suivant refuse la main, c’est lui qui perd.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Design By JB