Jeux de Cartes

Comment jouer au Poker en ligne ?

Avant de tenter votre chance au Poker en ligne, il serait sage de mieux connaître ce jeu de cartes. Il existe, d’ailleurs, de nombreuses variantes et une multitude d’enjeux. De plus, il faut savoir différencier le poker en ligne et le Poker en Live. Le premier présente peu de risques et vous pouvez jouer de n’importe où. La plupart du temps, vous serez amené à affronter des joueurs étrangers. En outre, le Poker en live se joue dans un casino. Les joueurs sont réunis autour d’une table et les mises sont lancées.

Pour la petite histoire, le Poker en ligne a été lancé dans les années 2000. Les débuts de ce jeu en ligne furent marqués par la victoire de Chris Moneymaker, lors d’un tournoi mondial en 2003. Il s’est qualifié via les tournois en ligne, ce qui lui a permis de gagner 2,5 millions de dollars. Dès lors, les sites de poker en ligne se sont multipliés et les logiciels furent de plus en plus perfectionnés. Hormis la passion pour ce jeu, les joueurs rêvent surtout de devenir millionnaires. Pour en savoir davantage sur ce jeu, rendez-vous sur http://poker-plus.info.

Le vocabulaire

Pour débuter au Poker, il faut maîtriser les termes les plus employés. Ainsi, lorsque c’est son tour, le joueur doit « enchérir », « relancer » ou « se coucher ». S’il se couche, il ne pourra plus jouer jusqu’à la fin de la partie. Autrement, s’il relance, il doit surenchérir. Le « parieur » est celui qui met de l’argent dans le « pot » en premier. Les autres devront suivre, surenchérir ou se coucher. A noter que le « pot » désigne l’amas de jetons qui est posé sur la table.

Au Poker, les mises forcées sont obligatoires, surtout pour le Texas Hold’em. En outre, le « flop » se déroule à la suite du premier tour de mises. A ce moment, le distributeur place trois cartes découvertes sur la table et elles serviront pour tous les joueurs. Ces « cartes pour la communauté » peuvent être utilisées pour n’importe quel montant, peu importe la main.

Les férus de Texas Hold’em connaissent très bien le fameux « pion du distributeur » qui se transmet de joueur à joueur, dans le sens des aiguilles d’une montre. Celui qui détient le pion sera en charge de la distribution des cartes. Lorsque la main est complète et le pot rempli, le pion est transmis au joueur qui est placé à gauche du distributeur.

Le « tournant » est le nom donné à la quatrième carte pour la communauté. Elle est déposée à la suite des paris et du flop. En outre, « la rivière » désigne la cinquième carte pour la communauté et les joueurs devront se préparer pour le dernier tour pour les paris. Lorsque la rivière est posée sur la table, les mises sont faites. Le joueur qui détiendra la meilleure main gagne la partie. Par ailleurs, le « Tight playing » consiste à jouer très peu de mains. Avec cette technique, vous gagnerez des jetons petit à petit.

Les techniques

Tous les moyens sont bons pour remporter la mise au Poker. Il suffit de maîtriser les techniques de base qui permettent de faire face aux autres joueurs. Ainsi, en appliquant la technique de « Slow playing », le joueur joue une main forte, de manière faible. En d’autres termes, il suit les relances et laisse ses adversaires remplir le pot. Grâce à cette technique, vous pouvez gagner un maximum de jetons.

Une autre technique consiste à « Voler les blinds » en relançant fortement. Les autres joueurs seront donc obligés de miser à l’aveugle ou de se coucher. Vous pourrez ainsi remporter un maximum de blinds. Par ailleurs, le « Loose playing » est basé sur la maîtrise de plusieurs mains. Pour se faire, vous misez dans le pot, avec des mains assez faibles. L’inconvénient est que vous devriez miser en permanence.

La stratégie

Pour gagner au poker en ligne, il faut mettre en place des stratégies efficaces. Ajoutez-y beaucoup de pratiques et de la réflexion. Le joueur doit déterminer le moment propice pour checker ou pour relancer. Il devra également évaluer la force de sa main au flop, à la river ou au turn.

Avant de se lancer au Poker, il est conseillé de connaître les mains de départ et les mains à coucher. Pour les mains à jouer preflop, le joueur doit tenir compte de nombreux facteurs comme le montant de ses mises. La somme sera ensuite comparée à la hauteur des blinds. Il devra aussi évaluer le montant de son tapis et le comparer avec celui des autres joueurs.

Par ailleurs, le nombre de joueurs influence la stratégie à adopter. De plus, les joueurs ont chacun leur style de jeu. Ceux qui ont des mains très fortes sont appelés « à une table de serrures ». En revanche, si vous êtes « à une table de foufous », il va falloir jouer moins de mains.

Hormis le bluff, le « Check and Raise » est une manière efficace de stresser l’adversaire. Vous pouvez aussi adopter la stratégie de « Blocking Bet » qui consiste à bloquer un adversaire agressif. Autrement, vous pouvez toujours tenter le « semi bluff » si vous avez une Quinte ou un tirage Couleur.

Pour gagner au Poker, il faut savoir s’adapter au jeu des adversaires. Si vous avez une main moyenne, il est Inutile d’affronter un joueur qui détient des mains fortes. En sus, si nécessaire, il faut attaquer pour protéger son jeu. Dans tous les cas, au Poker, l’image que vous donnez est essentielle. Les adversaires scruteront vos moindres faits et gestes : votre manière de jouer, de miser, de relancer et même de vous coucher. Il faut choisir le bon moment pour « bluffer » ou pour jouer avec des « poubelles ». Les poubelles désignent les cartes à faible valeur telles que les 7, les 2, les 8 et les 4.